Le verre feuilleté et le verre trempé : Quelles différences ?

Pour éviter que l’écran de votre smartphone ne se brise lorsqu’il tombe par terre, il est important de le protéger. Et pour cela vous avez le choix entre deux moyens de protection que sont le verre feuilleté et le verre trempé. Ces deux différents verres servent tous deux à protéger un écran mais pas de la même manière. Chaque verre a des spécificités qui lui sont propres. Que savoir alors sur le verre feuilleté et le verre trempé. Quelle différence existe t’il entre ces deux verres. 

Le verre feuilleté, qu’est-ce que c’est ? 

Le verre feuilleté est un verre de sécurité conçu pour minimiser de nombreux dommages. On parle de verre feuilleté parce qu’en réalité il ne s’agit pas d’un seul verre mais de deux. Et ces deux couches de verre sont reliées entre elles par une couche de poly vinyl butyral (PVB) à l’aide de la chaleur. Les couches de verre sont en effet chauffées à une haute température avant de refroidir. Cette technique de fabrication confère au verre feuilleté une véritable résistance. 

Ainsi donc, lorsque le verre feuilleté tombe ou heurte contre un objet solide, il se brise mais les morceaux de bris ne s’éparpillent pas. Ils sont maintenus ensemble par le poly vinyl butyral (couche intermédiaire). Le brisement d’un verre feuilleté ne met donc pas en danger la sécurité de l’entourage. De plus, ce type de verre résiste au feu ainsi qu’aux rayons ultraviolets. Le verre feuilleté est utilisé au quotidien dans de nombreuses situations. On le retrouve généralement dans les douches, les fenêtres, les cloisons et surtout sur les écrans des smartphones. 

Notons qu’il existe trois types de verre feuilleté à savoir :

Le verre feuilleté ordinaire 

C’est le verre feuilleté le plus utilisé. Il ne s’éclate pas quand il se brise, mais il peut être traversé. 

Le verre feuilleté de sécurité 

Il est plus résistant et plus solide que l’ordinaire. De plus, il est difficile à perforer. 

Le verre feuilleté à gel intumescent

Il est spécialement fait pour résister aux feux et incendies 

Le verre trempé, qu’est-ce que c’est ? 

Le verre trempé est un type de verre conçu spécifiquement avec un traitement chimique et thermique. Il est traité ainsi afin de le rendre beaucoup plus résistant que les verres ordinaires. En fait, ce type de verre est 5 fois plus dur que les verres classiques. Il ne se brise donc pas aussi facilement. C’est le type de verre qui est utilisé pour la protection des grandes espaces publics ainsi que privés. 

Le verre trempé est utilisé notamment pour la fabrication des pare-brise des véhicules, des fenêtres de trains et bus. Il sert également à fabriquer les portes de bâtiments, les plateaux des réfrigérateurs ainsi que les enceintes blindées. Et contrairement à ce que pensent de nombreuses personnes, le verre trempé est également utilisé dans la fabrication des protège-écran des téléphones portables. Le verre trempé est certes résistant, mais il se casse. Et lorsqu’il se casse, il se brise en petits morceaux. Il ne s’émiette pas pour causer des blessures. 

Les points de divergences entre le verre feuilleté et le verre trempé 

Ces deux différents verres sont utilisés couramment. Ils ont de nombreux points communs mais aussi des points divergents. Voici les différents points de divergences entre les deux verres. 

Différence structurelle 

Les deux verres n’ont pas la même structure. Le verre trempé est beaucoup plus volumineux et traité aux produits chimiques et thermiques. Il est chauffé à une température (600°C) avant de refroidir rapidement. Il peut également être fabriqué à partir d’un autre procédé. 

Ce dernier consiste à tremper le verre dans un bain de sel fondu de potassium. Ce procédé n’est pas très connu, parce qu’il est très peu utilisé. Il coûte en effet très cher. Mais son résultat est meilleur. Le verre feuilleté par contre est formé de deux couches de vitres simples intercalées par une couche PVB. 

Différence de résistance 

Face aux chocs, le verre trempé est beaucoup plus résistant. Il se casse difficilement. Mais lorsqu’il se casse il se brise en plusieurs morceaux. Il y a donc risque de blessure. Quant au verre feuilleté, il résiste moins aux chocs mais lorsqu’il se casse, les morceaux restent collés entre eux. 

Différence de prix 

Sur le marché, le verre feuilleté coûte énormément cher, certainement parce qu’il offre beaucoup plus de garanties de sécurité. Il ne met pas l’entourage en danger quand il se brise. Le verre trempé est quant à lui bon marché. Il est donc économique. 

Notons toutefois que, du point de vue sécurité routière, le verre trempé ne garantit pas trop la sécurité des usagers lorsqu’il se brise. Dès l’apparition des fissures sur un pare-brise en verre trempé , il est recommandé de procéder directement à son remplacement. Sinon au fil des kilomètres parcouru, le point de fissure peut s’agrandir au point de gêner la vision du chauffeur. De plus, le non-respect des obligations légales vis-à-vis des deux types de verre est une infraction au code de la route. 

 

Jerome

Revenir en haut de page