Réussir à faire pousser un Anacardier, l’arbre à noix de cajou

Un anacardier est l’arbre de la noix de cajou ; un petit arbre de la famille des Anacardiaceae. Originaire de l’Amérique tropicale, il est cultivé en zone tropicale. Pour la majorité des personnes, la plantation de l’anacardier est difficile. Ce qui n’est pas vrai, l’anacardier pousse lentement lorsqu’il n’est pas bien traité. En effet, la culture de l’anacardier implique plusieurs exigences qu’il faut respecter. Vous souhaitez accroître la production de noix de cajou sur votre anacardier, mais vous ne savez pas comment procéder. Faire pousser un anacardier est une chose facile lorsqu’on le fait dans les conditions adéquates. Nous vous ferons découvrir dans cet article comment réussir cette pousse.

Que savoir sur la culture des noix de cajou

L’Anacardier est cultivé principalement en Afrique, en Asie, mais également dans plusieurs autres régions tropicales du monde. Encore appelé pommier de noix de cajou, il mesure 6 à 12 m de hauteur. Ses feuilles sont ovales, coriaces avec une belle couleur vert foncé. Les fleurs roses et blanches issues de cet arbre sont regroupées aux extrémités des jeunes pousses et dégagent une odeur agréable. Par ailleurs, les fruits de l’anacardier ont une apparence trompeuse. Ils ont une forme ovale semblable au poivron, en plusieurs couleurs (orange, rouge et jaune). La réalité est que, le vrai fruit comestible est plus discret avec une couleur caramel agréable et belle à vue d’œil. Cultiver ces fruits est facile quand la culture est effectuée dans un environnement particulier et dans des conditions favorisant une meilleure croissance.

Comment faire pousser un anacardier ?

En réalité l’anacardier n’est pas difficile à faire pousser. Il suffit de maîtriser certaines règles en rapport à sa culture et de veiller à certains détails. Voici les étapes à suivre pour avoir un résultat positif.

Trouvez ou achetez des graines de noix de cajou

Il est quasiment impossible de faire pousser un anacardier sans avoir une graine de noix de cajou. À ce propos, pour faire pousser l’anacardier, il est important d’avoir d’abord en sa possession quelques graines. Pour une bonne pousse, il est recommandé de choisir des graines de cajou fraîches. Vous pouvez l’acheter ou l’obtenir gratuitement auprès d’un proche qui fait aussi cette culture. Après cela, il faut le mettre sous le sol pour qu’elle se développe. Par ailleurs, l’avantage de semer de la graine de noix de cajou est que les plantes issues de ces graines se développent vite, généralement entre 3 et 5 ans.

Analyser le sol

Comme vous le savez, il existe plusieurs types de sols pour les plantations. Certains sols sont spécifiques à des plantations précises. Ainsi, parmi ces sols, l’un d’eux est favorable pour l’anacardier. Il faut veiller à ce que le sol soit bien drainé avant d’y planter les graines. C’est la première condition à remplir en matière de sol, une bonne pousse. Par la suite, il doit être aéré pour favoriser l’humidité. Toutefois, pour planter les graines de cajou, il est fortement déconseillé d’utiliser un sol argileux. Ce sol n’est pas du tout favorable pour ce type de plantation, vous n’obtiendrez aucun résultat positif. Par ailleurs, veillez à avoir un sol de qualité et assez riche, car ça accélère la croissance de l’anacardier.

Planter les graines dans un lieu ensoleillé

La lumière et le soleil sont deux éléments indispensables au développement de l’anacardier. D’ailleurs, il a été démontré que l’ombre ne favorise pas la pousse de l’anacardier. Ainsi il est important de le planter au soleil parce qu’il a besoin d’au moins 6 heures de soleil par jour pour bien se développer. En réalité, l’anacardier pousse lentement et a besoin de soleil pour vite croître.

Arroser régulièrement votre anacardier

On le sait tous, l’arrosage d’eau est indispensable pour la croissance de toute plante. C’est d’ailleurs le cas pour l’anacardier. Toutefois, l’excès en toute chose nuit. Ceci étant, un arrosage abusé de l’anacardier peut le détruire. C’est la raison pour laquelle on recommande souvent un arrosage modéré. Ceci étant, en hiver, il n’est pas conseillé d’arroser votre plante d’anacardier. À défaut de ne pas du tout l’arroser, réduisez la fréquence d’arrosage.

Bien entretenir la plantation de noix de cajou

En dehors de l’arrosage, il est important d’entretenir sa plantation de noix de cajou pour avoir peu de temps après une bonne récolte. Un peu de négligence sur son entretien peut être fatal pour la plantation. C’est pour cela qu’il faut être pointilleux et régulier en ce qui concerne l’entretien. Pour l’entretien, il faut contrôler régulièrement l’état des branches et enlever celles qui sont asséchées ou mortes. En le faisant, vous limitez le risque que contagion sur d’autres branches. De plus, pour l’entretien, vous pouvez utiliser des désinfectants pour désinfecter l’anacardier.

Les vertus des noix de cajou

Les vertus des noix de cajou ne sont plus à démontrer. En plus d’avoir un goût agréable, les noix de cajou sont bénéfiques pour la santé de l’être humain. Riches en fibres, elles contiennent la vitamine B, E et K, mais également une quantité non négligeable de glucides. Elles sont parfaites pour réduire le taux de glycémie chez l’individu. Elle est aussi riche en magnésium, et est conseillée pour lutter contre la fatigue.

En sommes, voici de façon globale ce qu’il faut faire pour faire pousser un anacardier. Si vous respectez ces règles et conditions liées à la pousse de l’anacardier durant toute l’année, nous pouvons vous rassurer que vous bénéficierez d’une meilleure récolte.

 

Jerome

Revenir en haut de page